Perte d’autonomie : aménagez votre entreprise
Pour faciliter le maintien dans l’emploi dans votre entreprise d’une personne dont la mobilité est réduite, il existe des solutions d’aménagement. Explications.

13/01/2017

Le maintien dans l’emploi des personnes handicapées représente un enjeu de taille pour les entreprises ! En effet, depuis 1987, l’ensemble des employeurs d’entreprises de 20 salariés et plus doivent compter, au minimum, 6% de Personnes à Mobilité Réduite (PMR) dans leurs effectifs. L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) apporte des aides financières permettant aux chefs d’entreprise de recruter des travailleurs handicapés ou de s’adapter aux aléas de la vie.Car, pour 43%** des personnes se déplaçant en fauteuil roulant, le handicap résulte d’un accident de la vie.

Le diagnostic préalable de l’entreprise

Comment cibler les aménagements nécessaires pour faciliter le quotidien d’une personne dont la mobilité est réduite ? Une fois l’inadéquation entre le poste de travail et le handicap constatée par le médecin du travail, le processus d’aménagement peut commencer. « Un ergothérapeute va alors évaluer, en accord avec la personne handicapée, le cheminement de celle-ci dans l’entreprise ; du lieu de stationnement de son véhicule aux sanitaires. Ceci afin de l’aider à diagnostiquer ses besoins, ses obstacles et à lui faciliter la tâche dans les mouvements du quotidien », explique Ida Adamo, Présidente de l’Association Avenir Handicap *

Les aménagements clés

Le lieu de stationnement, tout d’abord, doit être une zone délimitée par une couleur et indiquée grâce à un panneau. Pour entrer dans le bâtiment : une rampe permet-elle d’accéder à la porte ? Celle-ci est-elle dotée d’un détecteur de présence automatique ? Le bureau est également un lieu stratégique qui doit répondre aux besoins du salarié. Dans la majorité des cas, il faudra prévoir un meuble à hauteur variable, un siège ergonomique adaptable, un rehausseur, un repose-pieds et un casque pour recevoir des appels et éviter le mouvement d’amplitude du bras. Il existe également des écrans qui se règlent à la hauteur de vue… Tout dépend des besoins de la personne.

 *Et co-fondateur de l’entreprise Lib’Accès
** Source : Ida Adamo, Entreprise Lib'Accès

Chaque jour, nous nous engageons collectivement à vos côtés


  • Proximité

  • Compréhension
    de vos besoins

  • Rigueur

  • Maîtrise
    des coûts

  • Accompagnement de vos salariés