Prélèvement à la source et PER Entreprises : Comment seront traités fiscalement vos versements volontaires en 2018 ?

19/03/2018

Dans le cadre du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, 2018 sera une « année blanche ». Cela amène de nombreuses questions quant au fonctionnement des déductions fiscales. Qu’en est-il de la déduction fiscale correspondant aux versements volontaires effectués sur un contrat PER Entreprises (également appelé « article 83 ») ? Eclairage.

Les revenus perçus en 2018 seront fiscalement neutralisés et ne seront pas imposés (sauf revenus exceptionnels). Il n’y aura donc pas de possibilité de déduire les versements volontaires effectués sur un contrat PER Entreprises en 2018. Néanmoins, ces versements auront un impact sur la déduction fiscale accordée au titre des versements effectués en 2019.

La loi de finances prévoit que, pour l'imposition des revenus de 2019, le montant des versements déductible correspond à la moyenne des versements effectués en 2018 et en 2019 (dans le cas où le montant versé en 2018 est inférieur à celui versé en 2017 et en 2019). Dès lors, sans versement en 2018, le montant déductible des versements de 2019 sera diminué de moitié.

Le but est d'inciter le salarié à continuer de constituer son épargne retraite en 2018 même s’il ne bénéficie pas d’avantage fiscal, pour rester en cohérence avec l’objectif du contrat : la préparation d’une retraite supplémentaire sur le long terme.  
Pour en savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source
 

Chaque jour, nous nous engageons collectivement à vos côtés


  • Proximité

  • Compréhension
    de vos besoins

  • Rigueur

  • Maîtrise
    des coûts

  • Accompagnement de vos salariés